Où acheter

Acheter > Où acheter



Optez pour la filière d’achat qui vous convient

 

Pour acheter votre nouvelle voiture, vous pouvez passer par un particulier, par internet ou bien envisager d’acheter à l’étranger.

Plusieurs filières d’achat de votre nouvelle voiture s’offrent à vous. Vous en trouverez ci-dessous les plus courantes.

Acheter sa voiture auprès d’un particulier

 

 

Prenez votre temps
 

    Dans tous les cas, pas de précipitation. Mieux vaut rater une soi-disant bonne affaire qu’en faire une mauvaise !

    Ne concluez pas une vente "sur un parking", opérez en plusieurs fois et déplacez-vous au domicile du vendeur.

 

 

Veillez à la réalisation du contrôle technique
 

    Rappel : il est obligatoire pour les véhicules de plus de 4 ans

    • Les frais afférents au contrôle technique sont à la charge du vendeur en cas de vente entre particuliers.
    • Vérifiez sa validité (moins de 6 mois).
    • Exigez le rapport complet (pas uniquement le certificat de passage) et contrôlez sur la voiture toutes les anomalies signalées.
    • Soyez plus vigilant si "l’âge" du rapport est proche de 6 mois.
    • Même si la voiture a moins de 4 ans, n’hésitez pas à demander au vendeur de faire réaliser le contrôle technique, quitte à le payer de votre poche.
 

 

Essayez le véhicule
 
    • Fuyez le vendeur qui refuse de vous faire essayer le véhicule.
    • Contrôlez l’embrayage : à l’arrêt, frein à main serré, passez la 4ème et embrayez doucement. Le moteur doit caler immédiatement. S’il patine, l’embrayage est usé.
    • Vérifier la direction : manoeuvrez sur un parking en braquant à fond dans chaque sens et écoutez les bruits anormaux. Sur une route dégagée et droite, lâchez le volant : la voiture doit aller bien droit.
    • Evaluer les freins : sur une route droite et dégagée, freinez fort. Le freinage doit être efficace et la voiture ne doit pas dévier.
    • Vérifiez les pneus : si l’un des 4 présente une usure très différente, méfiance ! (choc, mauvais réglage...). Ne pas oublier la roue de secours.
    • Vérifiez tous les niveaux (huile, eau, liquide de freins).
    • Parcourez plusieurs kilomètres pour déceler le moindre défaut : freinage appuyé, changement de vitesses... Tout doit être parfait.
    • Faites vous accompagner par un ami connaisseur qui saura déceler les problèmes éventuels.
 

 

Vérifiez les papiers
 
    • Fuyez si tout n’est pas parfaitement normal : carte grise perdue, présentation d’une photocopie, vendeur différent du propriétaire.
    • Méfiez-vous d’une carte grise établie depuis moins de 6 mois : pourquoi revendre si vite un véhicule ?
    • Renseignez-vous aussi sur le vendeur : son identité (même nom que la carte grise) et son adresse.
 

 

Négociez le prix
 
    • Tentez votre chance !
    • Relevez méthodiquement les petites réparations à effectuer. Un argument pour faire baisser le prix.
    • Relevez la cote du véhicule sur plusieurs journaux auto : l’Argus, La Centrale et les magazines auto.
    • Mettez en avant la concurrence : sélectionnez les annonces similaires et montrez à votre vendeur qu’il n’est pas le seul.
    • Négociez le kilométrage excédentaire par rapport au kilométrage moyen annuel.
 

 

Acheter sa voiture sur internet

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à acheter sur Internet ; pourtant, si nous acceptons d’effectuer de petits achats du quotidien, il est plus difficile de débourser des sommes importantes. Cependant, aujourd’hui, il est devenu avantageux de se rendre sur la toile pour acheter son véhicule.

Voici quelques éléments qui pourront vous rassurer et vous décider peut-être à tenter l’expérience.

 

 

Faire des économies
 

En choisissant d’acheter votre véhicule par Internet, vous avez la possibilité de faire appel à des mandataires automobiles. Ces professionnels ont pour rôle de proposer aux particuliers des remises assez importantes (entre -20 % et -30 %) ainsi que des prix plus bas que ceux exposés par les constructeurs. Ils présentent aussi une large gamme de véhicules de toutes marques vous permettant de comparer facilement les prix.

 

 

Un plus grand choix
 

Les mandataires automobiles sont de plus en plus présents sur Internet, ce qui offre ainsi aux internautes un choix plus vaste. Il est donc désormais plus simple de trouver la marque et le modèle désirés.

 

 

Des garanties
 

Si de nombreuses personnes sont réfractaires à l’achat d’un véhicule par le biais d’Internet, c’est par crainte de l’escroquerie. Afin de satisfaire les internautes et de répondre au mieux à leurs attentes, les mandataires assurent que tous les véhicules neufs ont une garantie constructeur d’au moins 1 an (selon les constructeurs) en application de la Réglementation européenne 1475/55.

Pour plus d’informations sur les garanties proposées par les mandataires, lisez attentivement les conditions générales de vente.

 

 

Des ventes flash
 

Si vous souhaitez vraiment faire des affaires, vous pouvez également opter pour les ventes flash. Comme leur nom l’indique, ce sont des offres promotionnelles qui expirent rapidement. Il faut donc rester en alerte parce que, si les réductions sont vraiment avantageuses, le choix est par contre limité. 

 

Acheter son véhicule à l’étranger

 

Depuis quelques années, la Communauté Économique Européenne autorise la libre concurrence des véhicules neufs ainsi que les achats sans formalité de douane. Cette décision a incité de nombreux Français à acheter leur véhicule à l’étranger pour bénéficier de prix nettement plus avantageux.

Lorsque l’on souhaite acheter un véhicule à l’étranger, il est important de respecter certaines règles.

 

 

Si vous souhaitez acheter un véhicule neuf, c’est-à- dire qui a moins de 6 mois (après la 1ère mise en circulation) ou moins de 6000 km:
 

Peu importe le pays d’achat, vous devez payer la TVA de votre pays, au taux en vigueur sur la base du prix d’achat en euros (pour la France, 19,6 %).

Cependant, pour les pays de l’Union Européenne, dits zone « hors euro », vous devez convertir le prix d’achat dans la monnaie nationale et ne régler au vendeur que le montant hors taxe. Une fois en France, vous aurez 15 jours pour payer la TVA à la recette des impôts. Vous recevrez ensuite du fisc un certificat d’acquisition vous permettant de demander à la Préfecture l’immatriculation de votre voiture.

 

 

Si vous achetez un véhicule d’occasion, c’est à dire de plus de 6 mois et plus de 6000 km :
 

Vous devez obligatoirement remplir ces deux conditions pour que votre voiture soit considérée d’occasion et pour que le vendeur vous la cède TTC (l’administration considère que la TVA a été payée lors du 1er achat par le 1er propriétaire).

Vous n’aurez pas de TVA à payer en France si vous êtes un particulier. Les professionnels bénéficient de la TVA déductible sur la totalité du prix d’occasion à condition que le véhicule ait appartenu à un particulier.

Une fois la voiture acquise, vous devez, que vous soyez professionnel ou particulier, remplir et faire valider le quitus fiscal au service des impôts de votre domicile.

Si vous décidez d’acheter votre véhicule à l’étranger, deux possibilités s’offrent à vous: soit vous effectuez l’achat vous-même, soit vous décidez de passer par un intermédiaire.

Dans le premier cas, il est important de maîtriser la langue du pays d’achat afin d’éviter les mauvaises surprises. Vous devez ensuite rentrer directement en contact avec les concessionnaires afin de mieux négocier les tarifs. Une fois l’affaire conclue, il vous suffit de ramener la voiture dans votre pays ou de vous la faire livrer (s’ajoutent alors les frais de livraison).

Si vous ne souhaitez pas vous charger de l’achat de votre véhicule, vous avez la possibilité de faire appel à un mandataire. Sa fonction est de vous remplacer dans votre achat. Il se charge des formalités administratives et de livraison, négocie le prix de votre véhicule et vous le transmet. En échange de ses services, il vous demandera environ 10% du montant de la voiture.

Attention, certaines personnes se font passer pour des mandataires, alors qu’elles ne le sont pas. Soyez donc vigilant et exigez en premier lieu un contrat écrit indiquant les informations relatives au véhicule : le prix TTC, les options, la puissance fiscale, l’année du modèle, le délai de livraison ainsi que les informations propres à la transaction avec le mandataire : montant de sa rémunération, liste des frais annexes payés à des tiers (en précisant qu’ils sont compris dans le prix du véhicule), conditions de paiement, nature des garanties financières offertes et conditions de révocation du mandat.

Au moment de la livraison, le mandataire vous remettra la facture d’achat et devra vous détailler les frais.

 

 

Vers quel pays se tourner ?
 

Vous n’avez aucune obligation ; c’est vous qui choisissez le pays où vous souhaitez acheter votre véhicule. Vous pouvez vous prononcer en fonction de sa localisation ou encore de la marque automobile désirée (en principe, une voiture est un peu moins chère dans son pays d’origine, mais la différence est vraiment infime).

Il semblerait que, depuis l’élargissement de la zone Europe, les meilleures affaires se situent dans les pays nordiques (comme la Finlande) et ceux de l’Est (la Pologne).

European-car-prices.com vous aidera à découvrir les meilleures opportunités grâce à son moteur de recherche qui permet de comparer les prix en Europe de tout type de véhicule.






      

Le site changersavoiture.com est déclaré auprès de la CNIL et collecte des informations dans le strict respect de la "Loi informatique et libertés".